jeudi 10 janvier 2008

LE DEUIL ......

S'il y a une expression qui me hérisse c'est "faire le deuil" de quelqu'un, de quelque chose ...

Mais ça veut dire quoi ?

Est-ce que c'est un mot inventé par les psy pour balayer un problème ?

Je n'ai jamais fait et je ne ferai jamais le deuil de personne, qu'il s'agisse d'une mort réelle ou d'un amour... j'ai pas envie. Pour moi, ça voudrait dire qu'on met un trait de crayon sur ce qui a existé. Eh ben non !

Même s'il y a eu de la douleur, de la trahison, ou je ne sais quoi d'autre, je n'ai jamais oublié qui que ce soit.

Le deuil définitif ce sera quand moi je partirai définitivement, j'emmènerai avec moi tous mes secrets, mes trahisons, mes amours, mes bonheurs et mes malheurs. Mais je laisserai les cahiers que j'ai écrits... pour mes enfants. Ils risquent d'être surpris !

C'est mon état d'âme de ce matin, sûrement dû à la soirée que j'ai passée avec ma petite amie qui elle a perdu son fiancé l'été dernier (ils allaient se marier le mois suivant) dans un accident de voiture.

Nous avons longuement devisé sur l'absence, le deuil..... et nous sommes tombées d'accord.
Par ailleurs, est-ce que ne pas faire le deuil de quelqu'un empêche de reconstruire autre chose.... c'est probable...
Au travers de ce refus du deuil, on s'interdit une certaine forme de bonheur... bien que ça non plus je n'y crois pas....

...le bonheur... heureux... pour moi c'est plutot associé à "imbécile ". Ne dit-on pas un imbécile heureux ?

J'ai eu quelques difficultés à trouver le sommeil et je me suis retrouvée le nez dans mon bouquin à 2 h du matin, dans l'incapacité de dormir.
Mais "les cerfs volants de Kaboul" valent bien qu'on s'y replonge à 2 h du matin.

2 commentaires:

CresceNet a dit…

Hello. This post is likeable, and your blog is very interesting, congratulations :-). I will add in my blogroll =). If possible gives a last there on my site, it is about the CresceNet, I hope you enjoy. The address is http://www.provedorcrescenet.com . A hug.

Joëlle a dit…

thank you - but i speak french ....