vendredi 18 avril 2008

AIME CESAIRE

La vie n'est pas un spectacle disait-il.....

Le meilleur des hommages à lui rendre est de lire l'extrait d'un de ses poèmes, pour vous donner envie d'en lire d'autres.

Partir.
Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-panthères,
je serais un homme-juif
un homme-cafre
un homme-hindou-de-Calcutta
un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas
l'homme-famine,
l'homme-insulte,
l'homme-torture

on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouerde coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir de compte à rendre à personne
sans avoir d'excuses à présenter à personne

3 commentaires:

Gilles a dit…

Merci, Joelle, pour ces vers de Monsieur Césaire, pour cette invitation à la dignité, pour cet Esprit de l'Homme !
Cordialement.
Gilles

artichaut a dit…

Je ne connaissais pas du tout ce poète... et je suis déjà conquis par ces quelques vers...

joelle a dit…

>>> artichaut, si j'ai pu contribuer à te faire connaitre Aimé Césaire, je suis ravie...