lundi 14 avril 2008

LE TAXI FOU !


Il y a quelques jours, dégoutée de mes recherches infructueuses d'appartements, mon amie et moi sommes sorties un soir....ciné, restau... puis un dernier verre dans un bar sympa à écouter de la musique....

Super bonne soirée entre copines -si des garçons veulent se joindre à nous c'est avec plaisir- mais désolées juste copains... rien de plus... pour le reste on a déjà donné, on verra plus tard !!! ah, vous n'êtes pas intéressés... dommage pour vous, c'est bien aussi d'avoir des bonnes copines.

Il se faisait tard et nous avons décidé de prendre un taxi, chacune de notre côté, l'une vers l'est de Paris et moi vers l'ouest...

En ce qui me concerne direction la Défense, -je rentrais chez mon fils passer la nuit- et c'est là qu'intervient le taxi fou.

Un remake de "Taxi" ce film de je ne sais pas qui, que je n'ai pas vu, mais dont j'ai beaucoup entendu parler.

Je hèle le taxi en question qui s'arrête dans un crissement de pneus -là j'aurais dû me méfier- il était tard, très tard même.... je voulais aller dormir ... je monte dans le taxi ...

Dans la minute qui suit j'ai compris mon erreur... tout d'abord, je dois dire que je déteste la vitesse, les grosses bagnoles -pour moi le top tu top c'est la 2 cv- j'ai été servie ....

Je ne me souviens même plus du type de voiture dans laquelle je suis montée.....

Et le type de prime abord me dit :

- vous n'avez pas peur de rentrer si tard .. toute seule ?

- non j'ai peur de rien, mon brave monsieur.. je fais ce que je veux, je rentre quand je veux.


Quelques instant plus tard :

- vous êtes pressée de rentrer ?

- oui, je voudrais bien rentrer rapidement.

ça j'aurais pas dû le dire, mais j'ai craint, si je lui disais le contraire qu'il me fasse un Paris by night... enfin surtout peur de la note à payer à l'arrivée.

Et là, il a mis le turbo.... j'ai eu la peur de ma vie.. je lui ai demandé de ralentir... il était hilare.... en fait, ça le faisait jouir de me foutre la trouille... et j'ai eu peur pour de vrai.

A un moment donné, sur une avenue de 4 voies, -2 montantes et 2 descendantes- alors que nous descendions, il a emprunté une des voies montantes pour doubler toute la file qui attendait au feu rouge....

J'ai prié pour qu'il y ait des flics -et dieu sait que je les aime pas- mais évidemment quand on en a besoin ils ne sont jamais là.

Tout en conduisant comme un dingue, il m'a raconté qu'il travaillait pour un patron et que plus il faisait de courses mieux il gagnait sa vie ... le tout en se retournant vers moi pour me parler...

Nous sommes enfin arrivés à destination... j'ai poussé un ouf de soulagement et les ners ont lâché.. je l'ai engueulé.. je l'ai traité de fou, d'irresponsable, j'ai menacé de le dénoncer... et tout le tralala, sauf que je n'ai pas relevé son numéro et que je serais bien incapable de le reconnaitre.

Lui était mort de rire....

Quant à la note elle était salée... bah oui il était tard et de nuit c'est encore plus cher que de jour.....

J'ai raconté ma mésaventure à mon amie qui elle, est tombée sur un chauffeur sympa qui l'a raccompagnée tranquillement à destination !

Looser, vous avez dit looser ?



5 commentaires:

artichaut a dit…

Dis-donc, pour le taxi, c'est vraiment comme dans le film ? :-) Je ris encore de t'avoir lu... mais je pense qu'à ce moment là, tu as eu vraiment peur... enfin, le principal que tu es rentrée entière... :-) Au fait, il y a encore de la place pour des garçons ? :)

Gilles a dit…

Belle description d'un moment de folie de... l'autre !
La vie a parfois de ces "transports" !
Bonnes journées, bonnes années à vous !
Gilles

joelle a dit…

>>> mais oui artichaut, ça doit ressembler au film... du moins de ce que j'en ai entendu dire....et puis il y a de la place pour des garçons... en tout bien, tout honneur, cela va sans dire !

>>> bienvenue Gilles et merci de m'avoir rendu visite....
je viens à mon tour de rendre visite à votre blog...
permettez moi d'y retourner et de m'y attarder.
bonne journée à vous

diplodocus continental a dit…

Joelle,c'est parce que nous sommes "nettes,clarinettes"et surtout fragiles,qu'il peut nous arriver ce genre d'aventures,surtout la nuit...on se protège et hop, on est à la merci d'un prédateur potentiel!

joelle a dit…

merci d'être passé et bienvenue diplodocus
bonne journée