samedi 5 avril 2008

... UN LUNDI DE PAQUES .....

Les années se suivent et ne se ressemblent pas.

C'était un lundi de Pâques, le soleil brillait, mon coeur était léger.

Je l'attendais.

Il venait me voir.

Pour lui faire plaisir, j'avais fait des cannelés, avec amour (le mot est faible)

Je l'aimais... je croyais qu'il y avait le même sentiment en retour... la suite m'a dit à quel point j'étais supide... les années n'y font rien..... je suis restée midinette.

Mais j'y ai cru et le temps que ça a duré, a été un moment merveilleux.

Ca m'a aidé à faire le vide de ma vie passée douloureuse... je lui ai tout dit de ma vie... il m'en a dit beaucoup de la sienne.

Le temps a passé... la douleur s'est estompée (parce qu'il s'agit bien de douleur.. voire même de douleur physique au point d'avoir mal partout).

Je ne l'ai pas oublié, je ne l'oublierai pas.

Il y a quelques semaines je lui ai parlé au téléphone.. il avait bu... il m'a insultée... je lui pardonne il était malheureux... mais est-ce que ça justifie ces insultes... je ne crois pas.

Je ne sais pas ce qu'il devient, j'espère qu'il est moins malheureux.. je lui garde toute ma tendresse... ce n'est plus de l'amour, j'aurais aimé que ça fasse place à de l'amitié.. j'étais prête à ça sans rancoeur.

Cette histoire m'a profondément marquée, j'ai tenté de lui expliquer... s'il avait voulu m'entendre, je serais plus sereine... juste autour d'une table, parler tranquillement au-delà de toute passion.
Ca n'a pas été le cas... il manque ça à ma vie retrouvée.

C'est dommage !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

il y a des salaud partout

c'étai un salaud qui valait rien

joelle a dit…

Tout d'abord quand on écrit ce genre de chose on s'efforce de ne pas être anonyme... on assume.

Ensuite, cet homme n'est pas un salaud... rien dans mon billet ne le laisse penser.. et je ne le pense pas....

Je ne modère pas les commentaires de mon blog, parce que je n'ai pas systématiquement envie qu'on me caresse dans le sens du poil, et que chacun est libre d'y écrire ce qu'il veut, mais je n'apprécie pas les "anonymes"...

Jade a dit…

Bien écrit !
Ton post est très émouvant...
Bé... je ne sais pas si je pourrais pardonner une personne qui m'insulte quand bien même elle est mal et en souffrance...parce que ça fait mal de recevoir des insultes...
Ch'ai po... pas évident...

Jade a dit…

Heu.. au fait ! Un grand merci pour tes messages de réconfort et de soutien ! Gros bisous !

artichaut a dit…

Quelqu'un disait "Toutes les histoires d'amour finissent mal..." Et j'ai tendance à le croire de plus en plus...
Ton article est plein de mélancolie et de tendresse...

joelle a dit…

>>>> Jade : non, tu vois je n'ai pas de haine envers lui.... je ne lui en veux meme pas... mais c'est dur à digérer;
et puis, solidarité féminine oblige, si je te suis d'un quelconque réconfort dans mes messages, j'en suis ravie....
bisous..

>>>> Artichaut : oui c'est de la complicité avec ma petite fille...

quant aux histoires d'amour... j'ai peur que tu aies raison....
mon article, oui c'est de la tendresse.. bien vu
bisous...