lundi 26 mai 2008

ENTRE LES MURS


C’est magique ce qui arrive à ce film, à son réalisateur, à l’auteur du livre et à cette bande de gamins dits « difficiles ».

J’aime le cinéma, tous les cinémas, chacun apportant une part de rêve…. Entre les livres et les films les moyens d’évasion sont multiples.

Mais là, et Sean Penn n’est pas étranger à ce choix, l’homme est aussi bien que l’acteur… la palme récompense une idée originale à mi-chemin entre le film et le documentaire et sort des sentiers battus.

J’ai hâte que ce film sorte sur les écrans, il faudra attendre octobre.

Je suis heureuse, vraiment, quand je vois cette France cosmopolite, black, blanc, beur, qui cohabite avec cette belle intelligence.
L’avenir c’est cette France là, citoyenne du monde.

Ces jeunes là recèlent de trésors dont nous n’avons pas conscience, alors pour une fois qu’ils sont sur le devant de la scène pour de bonnes raisons, faisons leur confiance.
(et c’est une senior qui vous le dit)… oui on s’appelle comme ça maintenant, les seniors… des fois même on est un "fléau"

Je n’oublie pas les enseignants dans cette aventure qui doivent se sentir reconnus.

Moi j’applaudis des deux mains !!!!

Mille fois bravo !!!!

Il y a des jours où on se sent presque heureux, parce que le ciel est dégagé, que les autres sont heureux.... rien de plus.

Aujourd'hui est un de ces jours là.... il ne faut pas grand chose.


4 commentaires:

marilyne a dit…

C'est vrai, parfois on se sent léger et tout autour est léger... Ils sont rares ces moments là, et j'avoue que je les savoure lorsque je les ressent.

Anonyme a dit…

C'est dur les commentaires sur ton blog ou alors je ne suis pas douée.
Je partage bien sûr ton enthousisme pour cette palme.
Rosa

joelle a dit…

...) merci Maryline... ce matin c'est moins léger, il faut prendre le temps comme il vient.

...) Rosa, c'est vrai que ce n'est pas simple de mettre des com. meme moi j'ai des problèmes pour m'identifier.
Je vais changer, mais pour le moment je n'ai pas le temps.

dasola a dit…

Bonjour, il est bien ce film et je regrette qu'il n'ait pas reçu plus de récompenses aux Césars. Séraphine, c'est bien mais parce qu'il y a Yolande Moreau. Entre les murs est une grande réussite et qui a mérité sa Palme. Bonne fin d'après-midi.